mercredi 27 janvier 2010

7 PECHES CAPITAUX

(toutes les photos en direct link sur mon site)



En quoi une étude sur les sept péchés capitaux,
peut-elle intéresser de nos jours ?

Quand les
convictions et pratiques religieuses
ont depuis longtemps été reléguées dans la sphère privée
et dépendent ainsi de la liberté de choix individuelle,

Les enseignements issus de la morale
judéo-chrétienne,
ne paraîtront-ils pas dépassés ?




Je ne veux rien donner, je veux tout garder. Je dois posséder, c’est dans ma nature.
Le partage est leur bannière de fierté. L'acquisition fait partie de mes préceptes.

Passionnée par l'or et les diamants, j'ai en moi un appétit mercantile.
Je veux tout conquérir de mes mains, même si je dois me comporter comme une catin.

Je ne suis pas une créature cupide. Défendresse ou économe,
devant mon pécule, je jubile. Je suis une femme très futile.

Que l'on m'insulte de grippe-sou, que je suis une horrible avare,
qu'importe si de misérables jalouse, diffament je reste gardienne de mes trésors.
 



Comme la foudre tombant et calcinant, j'éclate là où je le désire.
C'est comme une onde lancinante, qui titille des sensations.

Pareil à une comète fracassant l'atmosphère, j'explose en de milliers de fragments.
Je me nourris et survis dans la colère, c'est mon lien, mes ligaments, mon sang.

Mon être fabriquent ce carburant, kérosène chromosomique.
tel le loup enragé, je montre des dents, mâchoire cruelle au sourire déformé.

Comme les tentacules d'une tempête funeste, ce qui déchaine mon pouvoir.
Sorcellerie, magie et sortilège, j'abreuve mes émotions de ce nectar.
La colère est le reflet que je vois chaque fois dans mon miroir.



Apologie du sexe lubrique. Incitation à l'orgie, le point culminant.
Des deux côtés, je suis pratique. Partout à la fois, je suis changeante.

J'affectionne cette façade libertine, quand dans ta verge, coule à flot.
C'est ma drogue, ma cocaïne, celle qui déchaîne ma libido.

Parmi ces expériences corporelles, sexe à profusion, prostitution à loisir.
Abondance des sens charnels, baigné de longs soupirs de plaisir.

Assemblage de chair en chaleur, fusion de corps, bouillon de jouissance.
Seul ou à plusieurs, ces jeux sont la quintessence.





Coucou petite friandise, bien emballée dans ton papier
Viens par ici que je t'attrape, que je te déshabille du regard
Avant de te prendre en bouche, et te sucer jusqu'à la dernière goutte

Ces petits fruits ronds et exquis, très gouleyant et désaltérants,
Petite chinoiserie, petit lychees, trop succulent
Je casse ta coquille toute fragile, et te mords tendrement

Oups, ton jus blanc dégouline, et je le lèche jusqu'à la lie
Petits carré rouge, rouge sang, je vous déguste lentement
Pour arriver à ta liqueur que je savoure divinement


Et maintenant que je vous ai goûté, Je n'aurais de cesse de vous adoré
vous manger encore et encore jusqu'à mon ventre en faire explosé.




Dans ce fatras biscornus, je suis la première marche.
Je ne suis jamais parmi les vaincus, car la force, est mon courage.

Vêtu ainsi comme un roi ou un dieu, pareil à lui, je suis sur mon piédestal.
Personne ne m'est similaire, car je suis l'unique Roi elfe.


Inébranlable je tisse mon ambition. Sans compromis, je gouverne et j'ouvrage.
Prédateur extrême de la compétition, j'atteins toujours les bords de mon rivage.

Dans mon domaine de glorification, Ne suis-je pas le détenteur extrême?
Celui qui illumine de sa constellation, mon outrecuidance est suprême.

Inébranlable et imperturbable, je suis puant de ma vanité,
Mon être et mon âme glorifiés, je suis un être suprême
Celui qui illumine de sa magnificence, tous les être du royaume des elfes et des fées.






Je suis un prince fait néant. Accoutumance à l'oisiveté.
Tempérament nonchalant, j'applique à moindre frais ma virilité.

Ce qui me répugne, l'animation, c'est un sujet stérile.
J'ai opté pour l'inaction. L'activité, une matière bien futile.
A part celle du sexe qui encore me mobilise.

Pareil un lézard barbotant au soleil, je suis parallèle à l'horizon.
Considérant les distractions d'une oreille, sauf si parmi elle il y a une femelle...
Monarque, je suis dans la mollesse. Jamais je ne cille tel une idole de pierre.


Monarque de la paresse, la seule non mollesse, est celle de mon sex.
Je n'ai rien à gratifier, pas même ma sagesse.
Atavisme d'un aïeul qui à présent paresse six pieds sous terre.
(Nicky Larson)







Je veux ce que tu as, mon voisin. Enchaînée à cette obsession,
je danse et je trépigne, au point de tomber de mes fondations.

Tiraillé de l'intérieur, par ce fanatisme qui m'anime
Excitée à l'extérieur, je suis voué à écumer mon antagonisme.

Toutes ces choses que je convoite, caressent ma capsule palpitante.
Cette chose barricadée dans une boite, et qui m'aiguillonne de ces poussées virulentes.

Acculée par mon ardeur passionnelle, cette simulation d'allégresse secrète,
n'ont de cesse d'activer cette convoitise tragique et me laisse sur ma faim.
Dur de désirer, toute une éternité, l'éternité est longues surtout sur la fin.



Voilà merci d'être passé par ici et d'avoir lu ces écrits qui sommes toutes, sont le reflets de nos âmes pauvres pêcheurs...



mardi 26 janvier 2010

NOUVELLE INSPIRATION : REBELLE D'ANNA GODBERSEN


1ere création

Bon je vais faire court pour une fois, j'avais envie d'une belle robe pour mon corset stimpunk fait par Amaeta, j'avais une jupe noire mais c'est loin de ressembler à ce que je voulais.

Donc j'ai refais une jupe en rose car j'en voulais une en rose de toute façon mais je vais aussi refaire la noire, car je refais toujours jusqu'à faire le truc que je m'étais donné de faire (oui je suis pugnasse et tétue pour certaines choses surtout pour la couture), pour le reste vaux mieux pas savoir (c'est pas bien jouli !)...

donc ci dessous 'tite photo de référence d'une des robes portée par la fille... et ensuite ma nouvelle créa...





en ce qui concerne la jupe noire, j'attends mon tissus pour la refaire comme sur la jaquette du livre car cette photo est l'une des trois jaquettes existantes...

voici la robe avec son bustier rose du même tissus pour big bust...






2eme création


Voici la couverture du roman "Rebelle" qui m'a inspiré pour faire
la jupe noire pour mon corset stimpunk (fait par Amaeta), la seule
jupe qui a mon sens met vraiment en valeur ce sublime corset.


Alors cette jupe c'est 5 mètres de tissus froncés, et une foule de
petites roses fushia et rose pale et de grosses fleurs à perle pour casser
le rythme.

Les empiècements ont été décentrés, ça a été l'horreur à mettre en place et à coudre
(hyper complexe pour une non-pro de la couture !).

...et pour donner ce gonflant, il a fallu que je rajoute en dessous deux crénolines
en tulle dure, une taille MSD de 3 rangs style tutu et par dessus, la grande
crinoline des robes de Séran... (et je trouve que ça manque encore
de gonflant !).










lundi 25 janvier 2010

HEAVEN STORY 2007 à 2011

TOUTES SES PHOTOS
... en partant de la première lishe pour le personnage à maintenant...


 2007
 (réflexion sur le personnage en voyant la lishe de Silène sur MC)

14/8/2009

Ma toute dernière création d'elfe pas encore totalement aboutie car il manque encore les mains et les oreilles d'elfe de la SOOM TOPAZE ! (donc très gros appel à tous ! si vous avez cela dans vos tiroirs j'achète !).

Donc revenons à nos elfes... hors mis le modèle Haruka que je vénère, le visage de la lishe m'a aussi totalement séduite...

Du coup, avec la tête d'une Lishe achetée sur le forum Matériel Celeste, j'ai décidé de me faire l'elfe par excellence. Celle que je convoite et qui est intouchable (car trop chère, et en plus plus disponible à la vente...) c'est le modèle de chez Soom : la Topaze !

J'adore l'outfit et les optional-parts de cette BJD, le reste importait peu et en fait j'étais pas attiré du tout par la doll en question juste les parties elfiques.

Donc, deux trois bricoles et voilà MA TOPAZE qui a beaucoup de caractères dans les traits...

J'ai commencé par reprendre le prototype de robe pour lui en faire une à sa taille dans les couleurs de la Topaze (orange/vert anis) laquelle robe, j'ai ajouter des touche de rouge et pourpre pour un rappel du make-up et de la wig qui reste définitivement la marque de cette BJD (son look final). J'ai ensuite hybridé les pieds et retringuée la demoiselle, fait ses ailes que j'ai pailleté et glossé au gloss tulip diamant.

... et la voici version semi-définitive en attendant de trouver les oreilles et les mains de la topaze.



Ma belle elfe dans son milieu naturelle : une fôret enchantée...


Edit du 25/1/10
Ce matin, Heaven a voulu profité du rayon du lever de soleil. Dans sa belle robe de lumière elle s'est installée sur branche basse pour admirer le spectacle...





EDIT 2010







13/5/2011
HYBRIDATION SUR CORPS DOLL LEAVE
corps similaire au Luts avec tout en double joints + mobility au cuisse
taille SD 60 prix 250 euros hors fdp








11/6/2011
photos avec la robe inspirée de la roe Chloé de fairyland














15/6/2011
Belle toute nue
(corps DZ B62) c'est cun corps Beautifull Line taille 62 cm en hauteur
C'est le même galbe que les feeples de chez Fairyland en 3 fois moins cher














juillet 2011




Inspirations ... 
Morsure d'A... LL








 

Inspiration fairyland Feeples







Novembre 2011








18/11/11 : Automne dans un décors fait maison ^^










sortie dans le jardin :












Photos de Merryl ma fille de 5 ans :



Photo de Merryl :


décembre 2011

hybridation sur corps Doll Leave 57 cm
meme galbe que les DZ b62, cutties legs, un peu mou à la station debout.






























BONUS : FLEUR QUI DRESSE L'OISEAU PARADIS